Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

« Ecoles universitaires de recherche » : grande victoire pour Strasbourg

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ainsi que le Commissariat général aux investissements ont retenu cinq projets de l’Université de Strasbourg pour la labellisation « écoles universitaires de recherche » qui se verront attribuer un budget record de 25,7 millions d’euros.

Vers l’excellence scientifique

Qu’ils concernent la chimie des systèmes complexes, les nanomatériaux ou encore la démographie et les sciences de la population, tous les projets, qui concernent le domaine Vie et Santé, ont été passés au crible. 191 projets ont été évalués. Vingt-neuf ont été proposés par un jury international, présidé par Malcom Grant, président du National Health Service. Les cinq projets lauréats (quatre projets strasbourgeois et un partenaire de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) sont le fruit d’un travail collaboratif : vingt-trois équipes de recherche, quatre écoles doctorales, des enseignants, des chercheurs et des personnels administratifs. Le succès de ces projets permet à l’Université de Strasbourg de renforcer son leadership dans le paysage scientifique français, européen et international. Un succès obtenu avec le CNRS et l’Inserm qui confirme l’excellence de la recherche, de la formation et de l’innovation de l’Université de Strasbourg. « Nous avons pour ambition l’université, pour réussir et ce résultat en est à nouveau une preuve. » a indiqué Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg.

 

EM Strasbourg

25,7 millions d’euros pour les « Graduate schools »

Les équipes des projets strasbourgeois vont bénéficier de 25,7 millions d’euros. Un budget record loin devant Bordeaux et Marseille, les deux autres villes sur le podium qui toucheront chacune 16,2 millions d’euros ou encore le Mans qui se classe à la dernière place avec une dotation de 3,8 millions d’euros. L’appel à projet du Programme d’Investissements d’Avenir 3 avait pour objectif principal de promouvoir en France le modèle international des « graduate schools ».

Ces écoles d’un genre nouveau en France, visent à former une continuité entre master-doctorat-débouchés sur la base d’une recherche au niveau international. Cette action vise à offrir aux universités la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité de leur recherche et de leur formation dans le domaine scientifique en rassemblant des formations de master et doctorat adossées à des laboratoires de recherche. L’occasion de créer une logique de communauté dans laquelle l’étudiant intègre une filière d’excellence dès son entrée en master. Cette action est opérée par l’Agence nationale de la Recherche qui dispose d’une enveloppe de 300 millions d’euros pour les projets retenus pour une durée de 10 ans maximum.

Etudier à l’Université de Strasbourg