Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

Joana Vasconcelos signe une exposition événement au MAMCS

Joana Vasconcelos fait figure de superstar de l’art contemporain. Entre Versailles, Venise et Bilbao, ses expositions sont l’occasion de découvrir un univers plastique pop où des pièces monumentales en côtoient d’autres intimistes. Cet hiver, elle fait halte à Strasbourg. C’est l’exposition événement qui met le MAMCS sur le devant de la scène culturelle internationale.

I want to break free

Si Joana Vasconcelos emprunte le titre de son exposition au chanteur Freddie Mercury, c’est pour emporter les visiteurs, les inviter à s’évader le temps de leur déambulation à travers le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS). Pour les y aider, le musée a pensé la scénographie comme une visite de l’appartement de l’artiste où une joyeuse ambiance règne entre les casseroles de Betty Boop, sculpture qui marque l’entrée de la visite, les lumières de Stranger in the night, et Choucroute, un chariot de coiffeur en crochet ou un bienvenu clin d’œil à l’Alsace. On ne saurait être affirmatifs.

Œuvres inédites

L’artiste portugaise a un goût très prononcé pour le baroque. Il sait s’imposer partout où il y est invité et la nef du MAMCS ne fait pas exception. C’est même la victime consentante d’une impressionnante installation de tissus, aux formes volontairement organiques. Material Girl est un hymne à la féminité mais aussi un manifeste pour l’art traditionnel portugais. Joana Vasconcelos assume tout aussi bien son ancrage dans la société d’aujourd’hui que ses racines. Femme fantasque autant que sensible, l’artiste est une signature internationale qui expose à Strasbourg un étendu large de son travail et parfois certaines œuvres pour la toute première fois.

I want to break free est un événement programmé dans le cadre des 20 ans du MAMCS, à voir absolument avant le 17 février 2019.

 

Galerie photos