Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

Les universités alsaciennes membres du premier campus européen

Le 11 mai 2016, le premier campus européen a été inauguré à Strasbourg. Réunissant des établissements d’enseignement supérieur de France, d’Allemagne et de Suisse, il permettra notamment de développer des stratégies communes dans les domaines de la recherche et de la formation.

5 universités, 3 pays, 2 langues pour un campus européen

Les universités de Strasbourg, de Haute Alsace, de Bâle et côté allemand de Fribourg-en-Brisgau et l’Institut de Technologie de Karlsruhe sont les premières à se doter d’une personnalité juridique européenne en formant un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT).

Situées dans le Rhin Supérieur, ces universités regroupent à elles cinq 115 000 étudiants, 15 000 chercheurs et 11 000 doctorants dans un périmètre d’une heure et demi de transport.

Tout en gardant l’autonomie des universités, le campus européen permettra de renforcer la coopération transfrontalière et offrira de nombreuses possibilités aux chercheurs, aux étudiants et aux personnels. Ce regroupement permet également de structurer la recherche et la formation sur de nouvelles bases afin de renforcer la présence de ces universités à l’international et d’attirer les meilleurs talents.

«Nous voulons attirer des scientifiques de pointe dans le Rhin supérieur», explique Hans-Jochen Schiewer, recteur de l’université de Fribourg et président du campus européen.

L’idée est également de créer de nouvelles structures communes avec une réelle valeur ajoutée et suffisamment fortes pour être concurrentielles à l’international.

Inauguration Campus Européen Strasbourg

recherche-université

Quels avantages pour les chercheurs ?

  • Faciliter la recherche transfrontalière de toutes les universités membres en permettant l’accès aux infrastructures de recherche.
  • Faciliter le recrutement conjoint de personnel scientifique. En tant que pôle scientifique tri national, le campus européen deviendra plus attractif pour les meilleurs scientifiques internationaux.
  • Permettre le dépôt de demandes de financements communes auprès des institutions européennes et nationales.
  • Pour les doctorants, accéder aux cours des cinq universités membres ainsi qu’à leurs différents services.

Quels avantages pour les étudiants ?

  • Les étudiants inscrits dans une des 5 universités membre peuvent suivre des cours dans les 5 établissements. Cela permet d’acquérir de nouvelles connaissances, d’expérimenter des pédagogies différentes et de développer des compétences linguistiques et interculturelles.
  • Obtenir les diplômes français, allemand ou suisse en suivant un cursus dans 2 ou plusieurs universités.
  • Accéder aux mêmes services que dans l’établissement d’origine : bibliothèques, formations, restaurants universitaires, résidences étudiantes, etc.
  • S’enrichir des différences linguistiques, culturelles et didactiques.

« Il est prouvé scientifiquement que la diversité – de langue, de religion – est un moteur de productivité et de qualité de la recherche », a insisté lors de l’inauguration le commissaire européen à la Recherche, Carlos Moedas, ajoutant que la diversité « est aussi un défi, mais quand on le gagne, les résultats sont extraordinaires ».

Etudiants université Strasbourg