Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

Le crémant d’Alsace pétille depuis 40 ans

Créé en août 1976, l’appellation crémant d’Alsace fête aujourd’hui ses 40 ans ! Allié parfait de l’apéritif grâce à ses arômes de fruits, ses fines bulles et sa délicate effervescence, le crémant cherche cependant encore à se faire connaître sur le marché mondial !

Un savoir-faire traditionnel

Depuis la fin du XIXème siècle, l’Alsace produisait des vins effervescents élaborés selon la méthode traditionnelle. Il faut attendre août 1976 pour que naisse l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC). Aujourd’hui, le crémant d’Alsace représente un quart des volumes de vins AOC produits dans la région.

Des perspectives prometteuses pour le crémant

Aujourd’hui, le crémant d’Alsace a fait son trou en étant le 2ème vin effervescent le plus consommé en France après le champagne. Cependant, il cherche à se positionner sur le marché mondial, sur lequel il souffre encore d’un manque de notoriété.

Il se vend pourtant de mieux en mieux hors France : sur les 35 millions de bouteilles produites dans la région par an, 20% partent à l’étranger soit 5% de plus qu’il y a 10 ans. En tête des acheteurs, on retrouve la Belgique, l’Allemagne ainsi que les Etats-Unis, ces derniers étant devenus les premiers consommateurs de vins à bulles. Synonymes de fête, « les bulles ont extraordinairement le vent en poupe en Europe et dans le monde entier« , constate Frédéric Bach, directeur de l’association des viticulteurs d’Alsace.

Un bouchon qui saute, des flûtes qui s’entrechoquent, un vin qui pétille d’enthousiasme, le crémant d’Alsace donne le ton !

Flûtes de Crémant d'Alsace