Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

La cathédrale de Strasbourg, comme si vous y étiez

Holo 3, Seppia et Inventive Studio ont mis tout leur savoir-faire pour la création d’un objet vidéo hors norme : voyage en immersion dans la cathédrale de Strasbourg. Accrochez-vous !

On vous installe un casque immersif sur la tête. On vous connecte à  un ordinateur portable et vous voilà embarqué(e) dans une incroyable ascension jusqu’au sommet de la flèche de la cathédrale de Strasbourg. Vous ne voyez pas seulement en 3D ; vous êtes carrément immergé dans la flèche. Vous tournez dans l’escalier, et vous voyez devant vous, bien sûr, mais aussi derrière en vous retournant, au-dessus jusqu’au sommet de la dentelle de pierre gothique et en-dessous. Penchez-vous par-dessus la balustrade et tout Strasbourg se déroule à vos pieds une centaine de mètres plus bas  et, au-delà, en tournant la tête, les lignes parallèles des Vosges et de la Forêt Noire. Aucun des détails ne vous échappe jusqu’aux huit statues du « petit étage », les plus hautes de la cathédrale. Vous êtes dans la flèche.

Visite virtuelle cathédrale Strasbourg

 

Visite virtuelle de la Cathédrale de Strasbourg

Un final en apothéose

Derrière cette visite virtuelle, il y a la rencontre de trois compétences. Au départ, il y a Inventive Studio, qui au début des années 2000 a travaillé sur la modélisation et animation intégrale de la cathédrale. « Ca m’a pris sept ans », raconte Stéphane Potier, codirigeant du studio. A partir des plans de l’Œuvre Notre-Dame et de photogrammétries, toute la cathédrale a été reconstruite en 3D, avec une précision de 10 cm sur 10 cm : un vrai travail de bénédictin. Ensuite arrive le Critt Holo 3, spécialisé dans les techniques optiques et d’imagerie. « Nous connaissions la maquette, explique Silvère Besse, responsable réalité virtuelle au centre de transfert de technologie. En 2014, profitant du millénaire de la cathédrale mais aussi de l’arrivée sur le marché de nouveaux casques immersifs, nous avons déposé un dossier dans le cadre de l’appel à projets Tango et Scan de la Ville de Strasbourg. »

Le dossier a été retenu, Holo 3 a récupéré la maquette 3D et a développé les logiciels pour l’intégration en temps réel, tandis que Seppia, société de production audiovisuelle strasbourgeoise, qui avait déjà réalisé en 2012 Le défi des bâtisseurs, un documentaire en 3D sur la cathédrale de Strasbourg, diffusé sur ZDF, ARTE et France Télévision, scénarisait l’ensemble. Résultat : une montée époustouflante d’une dizaine de minutes avec un final d’apothéose qu’on ne révélera pas afin de préserver le suspense comme dans les meilleurs films. Rassurez-vous : vous devriez bientôt pouvoir voir cet incroyable objet vidéo au Musée de l’Œuvre Notre-Dame, au pied même de la cathédrale.

« Cette technologie a énormément d’avenir », confie Pascaline Geoffroy, co-gérante de Seppia. Elle pourrait intéresser d’autres monuments historiques, en Alsace et ailleurs. D’ores et déjà, l’entreprise alsacienne est en train de réaliser, pour la direction des nouvelles écritures et du transmédia de France Télévision, une série de documents sur les sports extrêmes en immersion : la descente en snowboard des grandes faces enneigées de Verbier, au milieu des Alpes suisses, procure des sensations inimaginables.