Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Actualités

Innovation : en Alsace, Accelinn conseille les plus grands !

La société Accelinn va prochainement écrire une nouvelle page de son histoire en déménageant au KM0 à Mulhouse, se rapprochant ainsi d’un écosystème d’entreprises qu’elle connait bien. Discrète, Accelinn n’en est pas moins une pépite dans son domaine. Elle œuvre dans l’ombre des plus grands, des géants industriels de premier plan tels que Areva, Alstom, Safran ou encore Renault Sport. Elle les conseille et les accompagne pour optimiser produits ou procédés qui feront les innovations de demain.

Un succès en mode start-up

25 salariés forment l’équipe d’Accelinn. Si leur expertise appliquée aux process industriels a fait leur réputation, les salariés de cette société alsacienne, emportés par leur fondateur Vincent Lalanne sont tout aussi réputés pour leur façon de travailler en mode agile et créative. Clin d’œil à cet état d’esprit typique des start-up, un compteur sur le site Internet de la société précise chaque jour le nombre de cafés bus entre collaborateurs, le nombre de sourires partagés et les kilomètres parcourus par les souris de chacun, symbole d’un marathon engagé pour répondre au plus juste aux clients d’Accelinn présents dans le monde entier.

Un développement futur en Inde

Sur le blog de l’entreprise, Vincent Lalanne annonce qu’Accelinn est de toutes les opportunités. Misant sur le développement exponentiel des secteurs industriels de pointe en Inde, la société alsacienne s’est montrée curieuse des possibilités de développer sur ce continent un circuit de distribution de leur robot à tête laser miniaturisée, une invention portée avec le géant Areva.

Si les premiers pas en Inde d’Accelinn ont été pour pister les opportunités business qui pouvaient s’ouvrir à elle, Vincent Lalanne s’est montré enthousiaste quant à l’appétit des indiens d’engager de nouvelles perspectives business. Accelinn a notamment pris attache auprès de deux entreprises qui pourraient devenir les prochains partenaires de la start-up alsacienne.