Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Dossier

BioValley : pôle mondial des sciences de la vie

De part et d’autre du Rhin, entre l’Alsace, le Bade-Wurtemberg et Bâle, s’est développé en quelques décennies un pôle mondial des sciences de la vie. C’est la BioValley, où l’Alsace, avec ses entreprises, ses startups, ses laboratoires et ses universités, joue une place prépondérante. Immersion dans un écosystème très prolifique.

Les premières opérations télé-chirurgicales ou mini-invasives de l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD), le développement par CellProthera de la thérapie cellulaire cardiaque à partir des cellules souches de patients victimes d’un infarctus du myocarde, le projet de pancréas bio artificiel piloté par Defymed pour le traitement des diabètes de type 1, l’implantation par Lilly de son plus grand site mondial de production à quelques kilomètres de Strasbourg… Bienvenue en Alsace dans la BioValley européenne !

Innovations de calibre mondial

A la tête du pôle de compétitivité Alsace BioValley, Didier Frommweiler dresse ainsi le tableau de cette grande vallée de la santé : « L’Alsace, et plus largement la région trinationale de la BioValley, avec le Bade Wurtemberg et les cantons de Bâle, offre une concentration unique d’acteurs d’excellence dans le domaine de la santé. Sur un rayon de 200 km2, partenaires, clients, fournisseurs sont ainsi à portée de main. Les plus grands noms mondiaux des sciences de la vie côtoient une multitude de startups aux compétences pointues, travaillant pour certaines sur des innovations-santé de calibre mondial. Cet écosystème naturel de proximité facilite indéniablement les échanges et collaborations de progrès. »

On est ici au cœur d’un système, imaginé par des industriels, accompagné et financé par les collectivités territoriales, labellisé par l’Etat et qui repose sur la grande trilogie de l’innovation : entreprises, universités, laboratoires. Mais pour que cet écosystème fonctionne, que les scientifiques et les entrepreneurs échangent et que se tissent des liens propices aux affaires, il faut un chef d’orchestre. Et c’est Alsace BioValley qui tient ce rôle, avec comme premier objectif d’aider les entreprises à développer et financer leurs innovations, à lever des fonds ou à détecter de nouveaux marchés.

Accélérateur de business

« Nous œuvrons chaque jour à nouer de nouvelles collaborations entre industriels, en liaison bien sûr avec la recherche publique », explique Didier Frommweiler. « Ici, Alsace BioValley peut réunir rapidement autour d’une même table tous les acteurs socio-économiques régionaux pour faciliter l’émergence d’un projet collaboratif ou l’implantation d’une nouvelle entreprise. Accélérer et faciliter les échanges sont nos premiers métiers. » Ainsi l’Université de Strasbourg, l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), le Centre allemand de recherche contre le cancer, l’Université de Heidelberg-Mannheim et SANOFI sont en train d’implanter à Strasbourg une plate-forme innovante pour le développement de nouveaux médicaments. Ils sont aidés par BIOPRO Bade-Wurtemberg, agence publique régionale pour l’innovation dans le secteur de la santé du Land voisin, et Alsace BioValley, qui viennent de signer un accord de partenariat.

Autre exemple de coopération internationale : celui signé en 2013 entre Alsace BioValley et le Massachusetts Life Sciences Center (MLSC). L’Alsace est une des quatre régions mondiales, avec le Québec, la Wallonie et la province australienne de Victoria, à avoir été choisie par le célèbre cluster de Boston pour mettre en place des financements bilatéraux de projets d’innovations thérapeutiques.  Premier bénéficiaire alsacien de ces financements croisés, à la suite d’un appel à projets international : Transgene pour le développement de ses médicaments contre le cancer.

La vraie singularité de l’Alsace, insiste le directeur général d’Alsace BioValley, c’est qu’« ici, au cœur de l’Europe, on peut construire, imaginer, innover dans la santé avec des industriels ou chercheurs alsaciens de qualité, mais aussi suisses ou allemands, dont l’excellence scientifique dans le domaine médical n’est plus à prouver. »

En mars 2016, Alsace Biovalley a obtenu le Label Gold, une distinction européenne qui signe la reconnaissance de sa performance à l’échelle de l’Europe.

Alsace Biovalleyt


À lire également