Pour profiter au mieux du site alsace.com, veuillez repasser en mode portrait.

Dossier

L’Alsace : un « must do » international

En 2015, 18,9 millions de touristes ont fait le voyage alsacien. Et les chiffres tendent à confirmer ces résultats avec l’affirmation d’une nouvelle tendance : les visiteurs de l’Alsace viennent de plus en plus loin.

 En 2010, le célèbre guide de voyages australien, LonelyPlanet, avait placé l’Alsace dans le top 10 des régions mondiales incontournables, aux côtés de Bali, Goa ou du lac Baïkal. C’est que l’Alsace ne manque pas d’arguments pour convaincre les touristes les plus exigeants. En voici quelques-uns. La cathédrale de Strasbourg, joyau de l’art gothique, est la deuxième cathédrale la plus visitée de France. Le château du Haut Koenigsbourg, qui n’aurait pas dépareillé dans les décors du Seigneur des Anneaux, l’exceptionnel retable d’Issenheim au musée Unterlinden de Colmar, la Cité de l’Automobile de Mulhouse, plus grand musée automobile du monde, sans oublier bien sûr la Route des Vins d’Alsace, pierre angulaire du tourisme alsacien, qui court entre vignoble et premières pentes des Vosges, dont les châteaux hérissant les sommets dessinent la skyline alsacienne, ou une gastronomie réjouissante magnifiée par la plus forte densité française d’étoilés au Michelin après Paris… voilà qui rend inoubliable le séjour en Alsace.

11,5 millions de nuitées payantes

Et les résultats sont au rendez-vous. En 2015, l’Alsace a compté 18,9 millions de visiteurs*. Près de 60% de ces nuitées sont françaises. Parmi les étrangers, les premiers visiteurs sont les Allemands (29% des nuitées étrangères), suivis des Belges (16% des nuitées étrangères) et des Suisses (8% des nuitées étrangères).

L’Alsace attire d’ailleurs des clientèles de plus en plus lointaines : des Etats-Unis (progression des nuitées hôtelières de 17%), de Chine (+25%).

Tourisme en Alsace

 

421 lieux de visite

En fait, on constate qu’au-delà des poids lourds que constituent Strasbourg, Colmar et Mulhouse, c’est toute l’Alsace qui attire. Selon une étude de l’Observatoire Régional du Tourisme d’Alsace, 47% des entrées payantes en 2014 ont été comptabilisées en dehors de ces trois grandes villes : au musée de l’Imagerie Populaire de Pfaffenhoffen, au musée Vauban de Neuf-Brisach, à l’église abbatiale d’Ebersmunster… pour ne citer que quelques-uns des 421  lieux de visite recensés en Alsace. Ce qui tend à prouver que c’est bien toute l’Alsace qui est incontournable.

* Chiffres de l’Observatoire Régional du Tourisme d’Alsace (ORTA)

En savoir plus sur www.clicalsace.com